Première opposition de la saison entre Van Aert et Van der Poel dans le Scheldecross

Wout Van Aert et Mathieu van der Poel portent leur vélo sur le dos en montant des escaliers.
Le Scheldecross d’Anvers est la première course de la saison 2022-2023 dans laquelle Wout van Aet et Mathieu van der Poel s’affronteront.

Trois mois se sont écoulés depuis le début de la saison de cyclo-cross au Benelux. À Anvers, les coureurs de cyclo-cross entameront la seconde moitié de la Coupe du monde de cyclo-cross, la plus belle et la plus épuisante compétition de la saison. La divulgation des vainqueurs du critérium de régularité n’est pas encore imminente, mais dans le Scheldecross, on assistera aux premières échauffourées de la saison entre Wout Van Aert, Mathieu van der Poel et Tom Pidcock.

Dans l’ombre de cette bataille titanesque, les favoris pour la victoire finale peuvent creuser l’écart avec les poursuivants. Chez les hommes, Laurens Sweeck et Eli Iserbyt dominent la Coupe du monde avec beaucoup de conviction. Pendant ce temps, la compétition féminine est, comme toujours, une épreuve de force entre une dizaine de compétitrices Néerlandaises. Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur la 8e épreuve de Coupe du monde à Anvers et profitez de tous les autres paris sportifs sur le cyclo-cross !

Une première à Anvers

Depuis une dizaine d’années, le Scheldecross fait partie des courses les plus importantes sur le calendrier de cyclo-cross. Après avoir été enrôlé par des compétitions différentes (Fidea Cyclocross Classics, Soudal Classics, Bpost bank trophy, DVV Verzekeringen Trofee), le Scheldecross sera le théâtre d’une première épreuve de Coupe du monde de cyclo-cross. Le Scheldecross, avec son emblématique plage de Sint-Anneke, faisait déjà partie de cette compétition l’année dernière, mais tout a dû être annulé en raison d’une nouvelle vague de Covid-19. L’attente en valait la peine, car c’est à Anvers que la première bataille entre les trois grands – Van Aert, Van der Poel, Pidcock – éclatera.

Les catégories juniors (hommes et femmes) donneront le coup d’envoi du Scheldecross le matin, mais leur course ne fait pas partie de la Coupe du monde. Le prochain rendez-vous en Coupe du monde pour ces jeunes est le Cyclo-cross Zonhoven du 8 janvier prochain.

Un hold-up de Sweeck ?

Iserbyt est sorti des starting-blocks comme un boulet de canon, remportant les trois premières manches de la Coupe du monde à Waterloo, Fayetteville et Tabor, puis Sweeck a résolument pris le contrôle des opérations. Michael Vanthourenhout, qui rôdait depuis des semaines autour des premières places, a réussi son pari en remportant l’épreuve à Overijse. Lars van der Haar de son côté, qui a remporté la Coupe du monde lors de la saison 2013 – 2014, a été très malchanceux avec trois deuxièmes places successives (Tabor, Maasmechelen, Beekse Bergen).

Mais l’homme de la saison jusqu’à présent se prénomme Sweeck. Depuis ses débuts en Coupe du monde chez les élites lors de la saison 2013 – 2014, Sweeck n’avait jamais remporté de course dans cette compétition et avait, au mieux, accroché la quatrième place au classement général. Aujourd’hui, Sweeck a déjà empoché deux victoires dans la campagne en cours et il est également en tête du classement avec 214 points. Il compte depuis la dernière manche à Hulst quatre unités de plus qu’Iserbyt, son ancien coéquipier chez Pauwels Sauzen – Bingoal. Au cours du Scheldecross, Sweeck devra montrer à tout le monder qu’il peut réussir le plus grand coup de ces dernières années en Coupe du monde.

Un combat de coqs entre trois ogres

Van Aert est le dernier des trois ogres du cyclo-cross à monter au créneau dans la boue cette saison. La période la plus chargée de sa campagne est prévue pour la fin décembre avec six courses en 12 jours seulement. Son dernier cross remonte au 1er janvier, mais Van Aert n’a pas perdu ses talents de cyclo-crosseur pour autant. Son manque de rythme ne l’empêchera pas non plus d’aller chercher la victoire à Anvers. Mais Van Aert ferait mieux de se méfier de son éternel rival Van der Poel. Le Néerlandais a fait son retour dans le peloton il y a une semaine, lors de l’épreuve de Coupe du monde à Hulst, et a écrasé Sweeck et Iserbyt, les deux meilleurs cyclo-crosseur du moment, avec une facilité déconcertante. De plus, le Scheldecross est la course que le leader d’Alpecin-Deceuninck a le plus gagné. Van der Poel a triomphé cinq fois à Anvers, dont les quatre dernières éditions, et a terminé deuxième en 2013 et 2015. Curieux de voir quel coureur peut battre Van der Poel sur son parcours préféré.

Et Pidcock ? Le Britannique de 23 ans a dû abandonner la course à Hulst dimanche dernier en raison d’un problème de matériel alors qu’il roulait en deuxième position derrière Van der Poel, mais il est en pleine forme. Lors de sa première sortie de la saison à Merksplas, il a dû se contenter de la septième place, mais ensuite, il termina deuxième à Overijse et il remporta l’Urban Cross de Courtrai. Le champion du monde de cyclo-cross en titre pourra donc affronter ses deux plus grands rivaux avec sérénité.

Les joyaux de la couronne néerlandaise

La Française Hélène Clauzel et l’Américaine Clara Honsinger sont les deux seules femmes du top 10 actuel de la Coupe du monde qui ne sont pas de nationalité néerlandaise. La domination des Néerlandaises est d’autant plus remarquable que la tutelle est assumée par Fem van Empel (20 ans), Puck Pieterse (20 ans) et Shirin van Anrooij (20 ans), trois jeunes pousses bourrées de talent.

Après sept manches, Van Empel et Pieters sont les deux dernières concurrentes à pouvoir remporter le championnat de régularité. Van Empel est largement en tête avec 85 points d’avance sur Pieterse, qui avait fait l’impasse sur les deux premières courses à Waterloo et Fayetteville. Une chose qu’elle regrette sans doute vu la tournure des événements. Ceylin del Carmen Alvarado se retrouve sur la troisième marche du podium et c’est déjà un grand succès compte tenu de sa médiocre campagne précédente. La dernière victoire de del Carmen Alvarado en Coupe du monde remonte à près de deux ans à Overijse et elle devra se surpasser pour battre ses jeunes compatriotes sur les sections sablonneuses du Scheldecross. On peut d’ores et déjà tirer deux conclusions : Lucinda Brand ne prolongera pas son titre pour la deuxième fois consécutive et la victoire finale en Coupe du monde ira à une novice.

Le programme du Scheldecross

09 h 30 : U19 hommes (ne fait pas partie de la Coupe du Monde)

11 h : U19 femmes (ne fait pas partie de la Coupe du monde)

12 h 30 : Femmes d’élite

14 h : Hommes d’élite

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.