Quelles équipes s’envoleront vers les trois finales européennes ?

Kevin De Bruyne et Phil Foden célèbrent le premier but de Man City contre le Real Madrid.
Mercredi, Kevin De Bruyne et Manchester City défendent une courte avance de 4-3 face au Real Madrid.

La semaine dernière, les douze clubs rescapés ont monté un spectacle hors du commun dans les matchs aller des demi-finales des différentes Coupes d’Europe et il en sera de même dans les jours à venir. En Champions League, le Villarreal et le Real Madrid doivent combler un déficit à domicile. L’Europa League se dirige vers une finale allemande entre Leipzig et l’Eintracht Francfort et en Conférence League, la confrontation entre Marseille et Feyenoord promet d’être passionnante de la première à la dernière minute.

Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur les demi-finales de la Champions League, de l’Europa League et de la Conference League. Et bien sûr, vous pouvez également profiter de tous les autres paris sportifs sur le football. 

Villarreal – Liverpool (Champions League)

Mardi 3 février à 21 h

Ain’t Over Until The Fat Lady Sings. Mais pour Villarreal, l’épopée européenne dans laquelle ils ont éliminé l’Atalanta, la Juventus et le Bayern Munich est presque terminée. Dans l’histoire de la Champions League, une seule équipe a réussi à se qualifier pour la finale après avoir subi une défaite de deux buts lors du match aller de la demi-finale. Et cette équipe était… Liverpool. Les Reds avaient offert à leur public une improbable remontada lors de la saison 2018-2019 en infligeant une défaite 4 – 0 au Barça après avoir perdu 3 – 0 au Camp Nou.

Ce soir, Unai Emery aura donc besoin d’un miracle pour atteindre la finale. Eviter une défaite serait déjà un véritable exploit pour Villarreal, car Liverpool a remporté ses cinq matches européens à l’extérieur cette saison contre Porto (1 – 5), l’Atlético Madrid (2 – 3), le Milan AC (1 – 2), l’Inter (0 – 2) et Benfica (1 – 3). Personne ne sera donc surpris de voir les hommes de Jürgen Klopp, qui a récemment prolongé son contrat à Anfield, marquer deux fois ou plus dans l’Estadio de la Cerámica. Villarreal devrait tout particulièrement garder un œil sur Sadio Mané, car l’attaquant a marqué huit de ses douze derniers buts en Champions League en déplacement.

Real Madrid – Manchester City (Champions League)

Mercredi 4 mai, 21 h

Après la superbe représentation à l’Etihad Stadium, tous les amateurs de foot se demandent quels joueurs feront le spectacle mercredi ? Les Belges Kevin De Bruyne et Thibaut Courtois ? Les Brésiliens Gabriel Jesus, Rodrygo et Vinícius Júnior ? Ou encore l’inébranlable Karim Benzema ? Avec neuf buts en phase à élimination directe, Benzema est le MVP de la Champions League et il lui faut encore deux buts pour déloger Robert Lewandowski, qui a marqué 85 fois en C1, de la troisième place du classement général des meilleurs buteurs. Benzema est également en course pour égaler le record des dix-sept buts marqués par Cristiano Ronaldo lors de la saison 2013-14. Cependant, le Français devra toucher la cible encore trois fois.

Après deux défaites successives contre Chelsea (3 – 2) et Manchester City (4 – 3), les Merengues devront de toute façon passer à la vitesse supérieure pour obtenir leur billet pour la finale au Stade de France. La dernière finale remonte déjà à 2018 et pour un club comme le Real, qui est obsédé par la Champions League, c’est une éternité. À l’exception de David Alaba, blessé, tout le monde est en pleine forme au Real. Le week-end dernier, l’entraîneur Carlos Ancelotti a même pu se permettre de laisser ses titulaires Daniel Carvajal, Federico Valverde, Ferland Mendy, Toni Kroos, Vinícius Júnior et Benzema au repos pour le match du titre contre l’Espanyol.

Eintracht Frankfurt – West Ham (Europa League)

Jeudi 5 mai, 21 h

L’Eintracht Francfort peut se targuer d’une belle statistique : c’est la seule équipe issue de la phase de groupes d’une des coupes européennes qui n’a pas encore perdu cette saison. En phase de groupes, les Allemands se sont débarrassés de l’Antwerp et ces dernières semaines, ils ont évincé les Espagnols du Real Betis et de Barcelone. Face à West Ham, l’Eintracht Francfort doit mettre à profit son bon résultat au match aller (2 – 1), mais Filip Kostic et ses coéquipiers doivent laisser derrière eux leur inquiétant bilan à domicile. Die Adler n’ont remporté qu’un seul de leurs dix derniers matchs au Waldstadion. En outre, le 11e de la Bundesliga a obtenu quatre matchs nuls et subi cinq défaites.

Bien que West Ham doive marquer au moins deux fois dans le temps réglementaire pour se qualifier pour la finale de l’Europa League, les Anglais ont toutes leurs chances. Avec l’aide de ses guerriers britanniques Declan Rice, Jarrod Bowen, Craig Dawson et Michail Antonio, les Hammers peuvent devenir la première équipe de l’histoire à survivre aux demi-finales de l’Europa League après avoir été battu lors du match aller.

Glasgow Rangers – Leipzig (Europa League)

Jeudi 5 mai, 21 h

Dans l’état actuel des choses, nous aurons droit à une finale allemande à Gdansk, en Pologne, le 26 mai. À moins que les Glasgow Rangers arrivent à changer la donne. Mais la présence du champion écossais sur la scène européenne s’avère être un miracle. En effet, les Rangers ont perdu sept de leurs dix-sept matches européens cette saison. Les Écossais ont été battus par Malmö lors du tour préliminaire de la Champions League, ils se sont retrouvés sur le fil du rasoir lors des barrages de l’Europa League contre la modeste écurie arménienne d’Alashkert, et ils ont terminé in extremis deuxième dans la phase de groupes.

En se basant sur un certain nombre de statistiques, nous pouvons supposer que les deux gardiens ne termineront pas le match avec un clean sheet. Leipzig a marqué au moins un but lors de ses onze sorties européennes, tandis que les Rangers ont marqué au moins deux fois lors de leurs cinq derniers matchs à domicile. Les Rangers seront toutefois privés de leurs attaquants Alfredo Morelos et Kemar Roofe. L’entraîneur Giovanni van Bronckhorst devra donc une nouvelle fois s’en remettre à son capitaine James Tavernier. L’arrière droit a inscrit cinq buts lors des trois dernières rencontres européennes à Ibrox Park, contre le Borussia Dortmund, l’Étoile Rouge de Belgrade et Braga, et il devra à nouveau montrer son instinct de buteur contre Leipzig.

Marseille – Feyenoord (Conférence League)

Jeudi 5 mai, 21 h

Mis à part les Glasgow Rangers, qui ont également joué 17 matchs en Europe, aucun autre demi-finaliste n’a connu une aussi longue campagne européenne que Feyenoord. Les Rotterdamois ont commencé leur odyssée à travers l’Europe le 22 juillet et huit mois plus tard, ils sont sur le point de se récompenser avec une place en finale.  Le dernier obstacle est la formation marseillaise de Dimitri Payet et Arkadiusz Milik, qui a marqué 12 des 21 buts en Europe à eux deux. Et l’OM, qui a subi un sacrée revers le week-end dernier face à Lyon (0 – 3) dans son propre stade Vélodrome, aura encore du fil à retordre jeudi avec Cyriel Dessers. L’attaquant prêté par Genk est resté muet lors de ses trois premiers matchs européens contre le Maccabi Haifa, le Slavia Prague et l’Union Berlin, mais il s’est rattrapé en inscrivant dix buts en huit matchs. Ces dix buts ont propulsé Dessers au premier rang du classement des meilleurs buteurs de la Conférence League et seul l’attaquant de l’AS Roma Tammy Abraham (8 buts) peut encore espérer le rejoindre.

Roma – Leicester City (Conférence League)

Jeudi 5 mai, 21 h

Après Trabzonspor, CSKA Sofia, Zorya Louhansk, Bodø/Glimt et Vitesse, Leicester City est le dernier obstacle de l’AS Roma sur le chemin de la finale de la Conférence League à Tirana. Pour les Romains, il s’agirait de la première finale européenne depuis 1991. À l’époque, l’Inter s’était montré trop fort à l’issue des deux manches de l’ancienne Coupe de l’UEFA. Le choix de José Mourinho à l’été 2021, était-il le bon après tout ? Le fait est que Mourinho a besoin d’atteindre la finale pour oublier une saison qui lui a donné quelques sueurs froides. Le Portugais a été le premier entraîneur de l’AS Roma à perdre son premier derby contre la Lazio depuis Luis Enrique en 2011, contre Bodø/Glimt en phase de poules, il a pour la première fois encaissé six buts et contre le Milan AC il a essuyé une première défaite à domicile en Serie A. En mai 2017, il y a exactement cinq ans, le Special One a pu inscrire l’Europa League à son palmarès grâce à une victoire 2 – 0 contre l’Ajax avec Manchester United. Depuis, il n’a pas réussi à mettre un trophée en poche, que ce soit avec les Red Devils ou avec Tottenham.

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.