Man U et Chelsea doivent mettre fin au règne de Manchester City ?

Jack Grealish a joué son premier match officiel avec Manchester City dans le Community Shield contre Leicester City.
Manchester City a dépensé 118 millions d’euros pour s’attacher les services de Jack Grealish. L’international anglais est la pièce manquante dans l’équipe de starlette de Pep Guardiola.

Attachez vos ceintures pour un décollage imminent ! Après un Championnat d’Europe de folie et des Jeux olympiques très excitants, la Premier League, le championnat de foot le plus passionnant au monde, reprend les rênes ce week-end. Comme la saison dernière, un groupe de tête composé de cinq ou six clubs se lancera à la poursuite du grand favori Manchester City. À l’autre bout du tableau, Watford et Norwich City, de retour en Premier League après une saison d’absence, devront à nouveau lutter pour leur survie. Brentford fait ses débuts en Premier League et est la cinquantième équipe à participer au plus grand festin du football européen.

Est-ce que Manchester City remportera le titre pour la deuxième année consécutive ? Qui de Jadon Sancho ou Romelu Lukaku pourra se muer en nouvelle tête d’affiche du championnat anglais ? Leicester City, parviendra-t-il à réduire l’écart avec le Bix Six ? Et qui devra lutter contre la relégation pendant une saison ? Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur la Premier League et profitez de tous les autres paris sportifs sur le football !  

La préface

La saison dernière, Manchester City avait remporté son 7e titre dans l’histoire du club. Seul son rival local, Manchester United, a pu sauver les apparences pendant la course au titre. Pour finir, City avait terminé la saison avec la meilleure attaque (83 buts) et la meilleure défense (32 buts) du championnat. Pour les Citizens, il s’agissait du cinquième titre depuis 2010, laissant Chelsea (2010, 2015, 2017), Manchester United (2011, 2013) et Liverpool (2020) loin derrière. City a remporté la Premier League deux fois de suite en 2018 et 2019 et peut réitérer cet exploit.

Qui sont les prétendants au titre ?

Pep Guardiola peut dormir sur ses deux oreilles : il a en ce moment de loin l’équipe la plus forte d’Angleterre. Guardiola comptait déjà Ederson, João Cancelo, Rúben Dias, Kevin De Bruyne, John Stones et İlkay Gündoğan, six joueurs qui ont été dans l’équipe de l’année de la PFA, et Jack Grealish est venu renforcer ce noyau. Et il semble que Harry Kane soit également en route pour l’Etihad Stadium. Du côté des départs, City n’a perdu que Sergio Agüero, mais l’Argentin n’a pas joué un rôle important la saison dernière.

La plus grande menace pour l’équipe de Pep pourrait venir de ses voisins, Manchester United, qui a dépensé plus de 130 millions d’euros pour faire venir Jadon Sancho et Raphaël Varane au Théâtre des Rêves. Mais sans un attaquant capable de mettre au moins 20 buts, United ne pourra pas rivaliser avec ses rivaux mancuniens. Le Chelsea de Thomas Tuchel a terminé à 19 points de Man City la saison dernière, mais avec l’arrivée de Romelu Lukaku, les Blues pourraient être en mesure de défier City et United.

Liverpool, le champion COVID de 2020, a laissé partir Georginio Wijnaldum qui était en fin de contrat et a payé près de 40 millions d’euros pour Ibrahima Conté de RB Leipzig. De toute façon, Jürgen Klopp a besoin de renforts supplémentaires, sinon il risque d’être à nouveau spectateur durant la tournée victorieuse de City.

Qui peut prétendre à un ticket européen ?

Les quatre premières places sont déjà réservées à Manchester City, Manchester United, Liverpool et Chelsea. Ce qui signifie qu’il reste trois tickets européens à répartir entre une poignée d’équipes telles que Tottenham, Arsenal, Leicester City, West Ham, Leeds United, Everton et Aston Villa. Avec Albert Sambi Lokonga et Ben White, Arsenal n’a pas fait venir de grands noms, mais ce sont des transferts qui devraient leur permettre de à nouveau pour un billet européen. Mais il faut dire que c’est surtout Aston Villa qui s’est agité sur le marché des transferts. Avec les 118 millions d’euros obtenus pour Jack Grealish, le club de Birmingham a acheté Emiliano Buendía (38 millions), Danny Ings (35 millions), Leon Bailey (32 millions) et a repris gratuitement son fils prodigue Ashley Young de l’Inter.

Qui doit craindre la relégation ?

C’est une tradition annuelle dans la Premier League. Sur les trois équipes qui sont promues de la Championship, au moins une écurie fera le chemin inverse à la fin de la saison. Depuis la création de la Premier League en 1992, il n’y a eu que trois campagnes au cours desquelles aucune équipe promue n’a été reléguée immédiatement. Il s’avère que dans la saison 1997 – 1998, les trois nouveaux venus n’ont pas pu éviter la relégation vers la D2. Watford, Norwich City et Brentford, qui retrouve la première division après soixante-dix ans d’absence, sont donc prévenus. Les autres candidats à la relégation sont Newcastle United, Crystal Palace et Burnley.

Transferts XXL

Les vingt clubs ont dépensé la somme astronomique de 800 millions d’euros pendant la période estivale, dont plus de la moitié a été déboursé en Premier League, et la fin est loin d’être en vue. Les transferts XXL de Sancho, Grealish et Lukaku on fait exploser le box-office et les montants se situent dans une fourchette de prix dont les trois quarts des clubs anglais ne peuvent que rêver. Outre les transferts de millions d’euros d’Aston Villa, ce sont les transactions de Ben White (Arsenal, 58 millions d’euros), Christian Romero (Tottenham, 50 millions d’euros), Ibrahima Konaté (Liverpool, 40 millions d’euros) et Patson Daka (Leicester City, 30 millions d’euros) qui se distinguent. Et en fait, on attend toujours offensive de transfert spectaculaire de la part de plusieurs clubs qui espèrent faire des affaires pendant les deux dernières semaines du mercato.

Qui sont les nouveaux venus sur le banc de touche ?

David Moyes (583 matchs), Steve Bruce (468 matchs) Rafael Benitez (340 matchs) Sean Dyche (228 matchs), Jürgen Klopp (220 matchs) et Pep Guardiola (190 matchs) sont les habitués de la Premier League. Avec Bruno Lage (Wolverhampton), Patrick Vieira (Crystal Palace), Thomas Frank (Brentford) et Xisco Munoz (Watford), la Premier League compte quatre bleus. La légende d’Arsenal Vieira a passé ces dernières années en MLS avec le New York City FC et en Ligue 1 avec Nice et ne sait que trop bien ce qui l’attend en Premier League. On ne peut pas en dire autant de Frank et Munoz, qui ont passé la saison dernière en Championship, et de Lage, qui ne compte que trois saisons comme entraîneur adjoint à Sheffield Wednesday et Swansea City sur son palmarès.

Un détail doit faire grincer des dents des puristes : moins d’un tiers des managers est d’origine britannique. Le reste de la compagnie se compose de quatre Espagnols, trois Allemands, deux Portugais, un Danois, un Français, un Argentin, un Norvégien et un Autrichien.

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.