United grand favori, le Club de Bruges et l’Antwerp doivent sauver l’honneur belge en Europa League

Après leur élimination en Ligue des Champions, Marcus Rashford et ses coéquipiers peuvent se refaire une santé en Europa League.
Manchester United a été éliminé lors de la phase de groupes de la Ligue des Champions, mais figure parmi les favoris pour remporter l’Europa League.

Après le spectacle qui nous a été offert en Ligue des Champions ces derniers jours, tous les projecteurs sont braqués sur l’Europa League. Le Red Bull Salzburg, le Shakhtar Donetsk, l’Olympiacos, l’Ajax, Krasnodar, le Club de Bruges, le Dynamo Kiev et Manchester United ont été repêchés de la Ligue des Champions et sauf grosse surprise, l’un de ces clubs sera présent pour le dénouement final le 26 mai au Stadion Miejski de Gdansk en Pologne. Outre les clubs susmentionnés, le Milan AC, Arsenal et l’AS Rome visent également une place en finale. 

Le Club de Bruges et l’Antwerp doivent non seulement défendre l’honneur belge sur le continent européen, mais ils ont également reçu le mandat de maintenir à flot le coefficient. La Belgique est actuellement neuvième au classement des coefficients UEFA des clubs, mais nous avons l’Autriche à nos trousses qui, avec Wolfsberger et Red Bull Salzbourg, a également deux représentants en Europa League.

Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur l’Europa League et profiter de tous les grands rendez-vous du football européen.

Les Brugeois peuvent-ils à nouveau battre Kiev ?

Est-ce que la malchance s’est invitée au sein du Club de Bruges ? Au moment où les Brugeois auraient pu montrer leurs formes éclatantes sur la scène européenne, ils vont devoir se passer de plusieurs cadres tels que Noa Lang, Hans Vanaken, Matej Mitrovic et Stefano Denswil. Le premier match européen de 2021 ne tient donc qu’à un fil. Sans Vanaken et Lang, qui ont marqué quatre des cinq buts en Ligue des Champions, le Club de Bruges va devoir opter pour une approche plus conservatrice. Il y a un an et demi, le Club de Bruges avait remporté le gros lot en éliminant le Dynamo Kiev lors des play-offs de la Ligue des Champions (1-0 et 3-3), mais cette fois, le niveau de difficulté sera plus élevé. 

En septembre dernier, le Dynamo Kiev s’était facilement débarrassé de La Gantoise dans le dernier tour préliminaire de la Ligue des Champions (2-1 et 3-0), mais les Ukrainiens n’ont pas fait le poids face à la Juventus et Barcelone en phase de groupes. Bien que l’équipe de l’entraîneur Mircea Lucescu, 75 ans, n’ait pas laissé de trace tangible durant les matches de poule, l’ailier droit Viktor Tsygankov s’est révélé être l’une des sensations du groupe G. Tsygankov a marqué deux des quatre buts du Dynamo et il est impliqué dans quarante pour cent des buts de son équipe cette saison.

Un scandale qui peut profiter à L’Antwerp ?

Tout comme le Club de Bruges, l’Antwerp devra se passer de plusieurs joueurs clés. Outre Didier Lamkel Zé (suspendu), Frank Vercauteren ne pourra pas faire appel à Faris Haroun (blessé), Dieumerci Mbokani (blessé) et Nill De Pauw (non qualifié). Et contrairement aux Glasgow Rangers, qui à neuf journées de la fin du championnat peuvent déjà revendiquer leur 55e titre national, l’Antwerp est toujours impliqué dans une lutte acharnée pour une place en Play-off 1. Vercauteren devra tout mettre en œuvre pour aligner une équipe compétitive et ne pas mettre en péril sa deuxième place en Jupiler Pro League.

Ces derniers jours les Rangers ont dû faire face à une frénésie médiatique suite au non-respect des restrictions sanitaires par plusieurs joueurs du noyau A. Toutefois, il n’est pas certain que cet incident puisse déséquilibrer des Ecossais presque imbattables. À ce jour, les Rangers n’ont perdu qu’une seul de leurs quarante rencontres et il n’y a eu qu’un seul match dans lequel ils n’ont pas réussi à trouver le chemin des filets. Au cours de leurs cinq matches européens à l’extérieur, The Gers ont également marqué au moins un but avant et après la pause. Les Anversois savent donc à quoi s’attendre.

Quatre sur quatre pour les clubs anglais ?

Depuis 2010, dix des onze éditions de l’Europa League ont été remportées par un club espagnol ou anglais. Et pourquoi devrait-il en être autrement cette fois-ci ? Avec respectivement quatre et trois participants, la Premier League et La Liga sont à nouveau surreprésentées dans la deuxième Coupe d’Europe.

Le sort n’a pas vraiment été clément avec Tottenham, Manchester United, Arsenal et Leicester City, mais ils ont l’avantage de pouvoir jouer leur match aller à l’extérieur. En raison du Covid-19, les matchs d’Arsenal (contre le Benfica) et Manchester United (contre la Real Sociedad) se dérouleront sur terrain neutre. Un sans-faute des équipes anglaises n’est donc pas exclu. Enfin, il y aura aussi beaucoup d’attentes autour des matchs Lille – Ajax et Braga – AS Rome.

Le programme complet

Dynamo Kiev – Club de Bruges (16h)

Wolfsberger – Tottenham (18h55)

Real Sociedad – Manchester United (18h55)

Olympiacos – PSV (18h55)

Etoile Rouge de Belgrade – Milan AC (18h55)

Slavia Prague – Leicester City (18h55)

Braga – AS Rome (18h55)

Krasnodar – Dinamo Zagreb (18h55)

Young Boys Berne – Bayer Leverkusen (18h55)

Maccabi Tel Aviv – Shakhtar Donetsk (21h)

Lille – Ajax (21h)

Benfica – Arsenal (21h)

Antwerp – Glasgow Rangers (21h)

Molde – Hoffenheim (21h)

Grenade – Naples (21h)

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.