Le Standard doit se méfier de la force de frappe des attaquants de Genk

Genk commencera la saison avec la ferme intention de défier le Club de Bruges jusqu'à la fin.
Genk donnera le coup d’envoi de la nouvelle saison en Jupiler Pro League ce soir sur le terrain du Standard et les Limbourgeois seront sans doute les principaux challengers du Club de Bruges.

Vendredi, la Jupiler Pro League lance les hostilités avec le choc entre le Standard et Genk. Du moins sur le papier, car les problèmes financiers à Sclessin ont obligé le Standard à vendre des jeunes pépites comme Michel-Ange Balikwisha et Zinho Vanheusden. Et la fin n’est pas encore en vue, puisque Selim Amallah et Hugo Siquet ont également reçu leur bon de sortie. En plus de ça, les dirigeants liégeois ont été sanctionnés d’une interdiction de transfert en début du mois, et du coup personne ne s’attend à de gros transferts rentrants cet été. Au contraire. Cela signifie que Mbaye Leye devra composer avec le même noyau – moins quelques poids lourds de la saison dernière – qui a perdu la finale de la coupe de Belgique et qui s’est totalement effondré en playoffs. En fait, João Klauss est le seul Rouche qui peut donner du fil à retordre à Genk.

Puissance offensive limbourgeoise

Le vice-champion Genk a démontré en Supercoupe que même avec son équipe B il n’a rien à envier au Club de Bruges. Bien que John van den Brom n’ait pas pu faire appel à ses stars colombiennes Daniel Muñoz, Carlos Cuesta et Jhon Lucumí en Supercoupe et qu’il ait dû aligner des joueurs qui avaient à peine une semaine d’entraînement dans les jambes, Genk ne sait pas du tout ridiculiser au stade Jan Breydel. Van den Brom a même pu aligner une ligne d’attaque composée de Paul Onuachu, Junya Ito, Theo Bongonda et Mike Trésor Ndayishimiye, ce qui en dit long sur la richesse offensive du noyau limbourgeois. Face à cette puissance offensive, des défenseurs comme Moussa Sissako, Konstantinos Laifis et même Collins Fai ne feront pas le poids. Le rapport de forces entre les deux équipes est clair. Genk peut même se vanter de n’avoir perdu qu’un seul de ses cinq derniers matchs à Liège.

Deux jours après Standard – Genk, la Jupiler Pro League s’engagera dans un marathon endiablé avec pas moins de quatre matchs entre 13 h et 23 h. Les deux matchs à observer de plus près sont MalinesAntwerp (13 h 30) et AnderlechtUnion Saint-Gilloise (18 h 30).

Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur la Jupiler Pro League et profitez également de tous les autres paris sur le football !

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.