Le champion du monde français Quartararo veut décupler son avance dans le GP d’Allemagne en MotoGP

Fabio Quartararo prend un virage pendant le Grand Prix de Catalogne.
Après sa victoire au Grand Prix de Catalogne, le champion du monde Fabio Quartararo peut prolonger sa série de victoires sur le circuit de Sachsenring en Allemagne.

Le Sachsenring, dans la ville allemande d’Hohenstein-Ernstthal, accueillera ce week-end le dixième Grand Prix de MotoGP, la catégorie reine en vitesse moto. Marc Márquez, qui a remporté la course huit fois de suite, doit déclarer forfait pour cause de blessure, tandis que Fabio Quartararo doit défendre sa position de leader du Championnat du monde. Les pilotes des catégories Moto2 (12 h 20) et Moto3 (11 h) s’élanceront sur le même circuit dans leurs championnats respectifs. Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur le Grand Prix d’Allemagne en MotoGP et profitez aussi de tous les autres paris sportifs sur les sports moteurs.

La domination espagnole

Réunissez une trentaine d’amateurs de vitesse qui savent manier une moto de 1 000 cm3 à la perfection. Organisez un championnat du monde réparti sur 20 courses en Europe occidentale et dans des pays en dehors du Vieux Continent comme le Qatar, l’Indonésie, les États-Unis, l’Australie et la Malaisie, et vous obtenez le FIM MotoGP World Championship. Malgré le caractère international du MotoGP, qui est considéré comme la Formule 1 en sports moteurs, c’est l’Espagne qui à la mainmise sur la discipline depuis des années. Et c’est encore le cas cette saison.  Quatre des 20 courses cette saison se déroulent en Espagne (Jerez, Barcelone, Alcañiz, Cheste) et neuf des 27 pilotes qui ont commencé la campagne 2022 ont la nationalité espagnole. Le fait que le Français Quartararo s’est emparé de la couronne de champion du monde l’automne dernier, après neuf titres consécutifs pour un pilote espagnol, est très révélateur.

Pas de 9e titre d’affilée pour Márquez

Trente tours de 3,7 km, treize virages (dix à gauche et trois à droite) et une ligne droite de 700 m. C’est ce qui attend les pilotes en catégorie MotoGP sur le Sachsenring. Le record de piste est détenu par Márquez qui a bouclé le tronçon en 1’21”228 en 2019. Soit une vitesse moyenne de 160,6 km/h. Márquez, qui a remporté toutes les éditions depuis 2013, est le grand absent de ce week-end. Le sextuple champion du monde en MotoGP aurait pu s’imposer pour la neuvième fois consécutive en Allemagne, mais il se remet actuellement dans son Espagne natale de sa quatrième opération de l’humérus en deux ans. On ne sait pas encore si Márquez pourra reprendre la saison, mais il n’était de toute façon plus dans la course pour le titre mondial. À ce jour, il est dixième au classement et son meilleur résultat était une quatrième place au Grand Prix d’Espagne.

Depuis qu’il a remporté le titre mondial en 2019, le pilote de Repsol Honda est en perte de vitesse. Sa dernière victoire dans un Grand Prix remonte à octobre de l’année dernière. Marquez avait franchi la ligne d’arrivée en premier sur le circuit d’Emilia-Romagna en Italie, mais Quartararo n’a eu besoin que d’une quatrième place pour remporter le titre mondial. Avec du recul, cette course était l’endroit la passation des pouvoirs entre les deux hommes a eu lieu.

Le Sachsenring rappellera de bons souvenirs aux fans belges, car c’est sur ce circuit que Xavier Siméon avait obtenu un résultat historique en Moto2 en juillet 2015. Siméon avait non seulement remporté sa première et unique victoire dans un Grand Prix moto, mais il avait aussi donné à la Belgique une première victoire dans un des championnats de vitesse moto depuis 1983.

Bourde monumentale

Après le Grand Prix d’Allemagne, la saison MotoGP sera exactement à mi-chemin. Il faut dire que ces derniers mois, les Italiens ont dominé la compétition avec cinq victoires sur les neuf courses. Enea Bastianini et Francesco Bagnaia ont remporté respectivement trois et deux épreuves, mais une série d’abandons les a rétrogradés à plus de 50 points du leader du championnat, Quartararo. Pourtant, ce serait une erreur de rayer les deux Italiens de la liste des prétendants au titre. On s’attend aussi à une réaction de la part de l’Espagnol Aleix Espargaró, qui avait fait une bourde monumentale lors du Grand Prix de Catalogne. Il avait ralenti alors qu’il restait un tour à parcourir et finalement, il avait perdu sa deuxième place et avait fini seulement cinquième.

Le leader Quartararo a neuf points de moins que la saison dernière après le même nombre de courses, mais il est le seul pilote du top 10 qui n’a pas encore commis d’erreur. Les doutes du début de saison ont disparu et El Diablo est de loin le pilote le plus régulier du peloton. Même ses rivaux commencent à réaliser à quel point il sera difficile de détrôner le champion du monde. Bien qu’il reste encore 275 points à prendre, Quartararo pourrait déjà donner le coup de grâce à ses rivaux en Allemagne.

Un nouveau-venu belge

Il n’y a pas un seul Belge ou une seule équipe belge en MotoGP et cela ne va pas changer d’ici tôt. Dans le championnat Moto2, le deuxième échelon en vitesse moto, la Belgique a deux représentants avec l’équipe Elf Marc VDS Racing et le pilote Barry Baltus. En début de saison, l’écurie belge pensait avoir un candidat sérieux pour la première place en la personne de Sam Lowes, qui a terminé troisième et quatrième du championnat du monde en 2020 et 2021 respectivement, mais après six courses d’affilée sans avoir pris le moindre point, le Britannique peut faire une croix sur le titre de champion du monde. À moins qu’il ne réalise une remontée fulgurante pour combler l’écart de 98 points qui le sépare du leader Celestino Vietti. L’équipe Elf Marc VDS Racing Team pourrait maintenant jouer la carte du nouveau-venu Tony Arbolino, qui a remporté le Motorcycle Grand Prix of the Americas en avril et qui est maintenant sixième à 44 points du leader.

Pour l’instant, Baltus se débrouille aussi très bien avec l’équipe néerlandaise RW Racing GP. Baltus, 18 ans, le plus jeune pilote de Moto2 cette saison, a pris des points dans trois courses différentes et montre déjà un meilleur bilan que lors de l’édition précédente. En effet, il compte quinze points alors qu’il avait terminé la saison dernière avec seulement deux points. Dans les semaines et les mois à venir, Baltus pourrait gagner quelques places supplémentaires au classement.

Le calendrier en MotoGP

19/06 Liqui Moly Motorrad Grand Prix Deutschland (Allemagne)

26/06 Motu TT Assen (Pays-Bas)

07/08 Grand Prix britannique Monster Enery (Angleterre)

21/08 Grand Prix Motorrad d’Autriche (Autriche)

04/09 Gran Premio di San Marino e della Riviera di Rimini (Italie)

18/09 Gran Premio de Aragón (Espagne)

25/09 Grand Prix Motul du Japon (Japon)

02/10 Grand Prix de Thaïlande (Thaïlande)

16/10 Grand Prix moto d’Australie (Australie)

23/10 Grand Prix Petronas de Malaisie (Malaisie)

06/11 Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana (Espagne)

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.