La France doit faire un geste fort contre la Pologne pour oublier la déroute tunisienne

Kylian Mbappé lève ses deux poings pour célébrer un but.
Kylian Mbappé et la France ne devraient pas avoir de problèmes face à une équipe de Pologne qui s’est qualifié de toute justesse pour les huitièmes de finale.

Ces derniers jours, la Coupe du monde au Qatar a perdu plusieurs favoris pour la victoire finale (Belgique et Allemagne), quelques outsiders (Mexique et Danemark) et des équipes qui ont donné de la couleur au tournoi (Équateur et Cameroun). Ce qui reste est un mélange hétéroclite de pays des quatre coins du monde, allant du Sénégal à la Corée du Sud. L’Europe a encore été la meilleure élève de ce mondial avec huit pays sur treize qui ont survécu à la phase des poules, mais ce sont deux qualifiés de moins qu’en 2018. L’Amérique du Nord et centrale a perdu trois quarts de son contingent, tandis que l’Asie compte en théorie encore trois candidats au titre.

Les grands favoris, l’Argentine, la France, l’Espagne, le Brésil et le Portugal, vont-ils mettre les pendules à l’heure après avoir perdu un match de poules chacun ? Et quel underdog survivra au premier tour de la phase à élimination directe ? Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur la Coupe du Monde 2022 et profitez de tous les autres paris sportifs sur le football ! 

France – Pologne (16 h)

Robert Lewandowski et ses coéquipiers se sont qualifiés sur le fil, et grâce à une meilleure différence de buts que le Mexique, pour le deuxième tour de la Coupe du monde. En fait, la Pologne est la seule équipe qui n’a pas pu arracher la qualification lors de la dernière journée par elle-même et qui a reçu l’aide d’un concurrent direct. Depuis, le sélectionneur national polonais Czesław Michniewicz a eu trois jours pour mobiliser ses troupes et les préparer à une bataille inégale contre les champions du monde français. La principale question sera de savoir dans quelle mesure Piotr Zielinski et Przemysla Frankowski pourront prêter main-forte à leur leader offensif Lewandowski. L’attaquant polonais s’est distingué en Primera Division, mais la Coupe du monde a clairement montré que Lewa a plus que jamais besoin d’être approvisionné pour être dangereux.

Dans le camp français, les joueurs se sont fait remonter les bretelles par Didier Deschamps après le tollé contre la Tunisie. Certes, il s’agissait d’un match sans enjeu,  le sélectionneur français avait modifié son équipe à neuf endroits. Mais les Bleus ont quand même subi leur première défaite dans un tournoi majeur depuis la finale de l’EURO en 2016 contre le Portugal (0 – 1). Le match contre la Tunisie a démontré que sans son quatuor offensif – Antoine Griezmann, Olivier Giroud, Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé – la France est une équipe qui manque de percussion. Et le groupe de joueurs a peut-être aussi pris conscience qu’il est très dépendant des éclairs de génie et des pré-assists de Mbappé. Avec trois buts et une passe décisive, il est jusqu’à présent le MVP du tournoi. Le Parisien, quant à lui, en est à sept buts en Coupe du monde et il est le deuxième joueur après Pelé à atteindre ce nombre avant son 24e anniversaire. Avec des matchs contre l’Angleterre (quart de finale), l’Espagne (demi-finales) et le Brésil (finale) à venir, Mbappé ne voudra pas s’arrêter là.

Angleterre – Sénégal (20 h)

Neuf buts, sept points et deux clean sheets. Malgré ce non-match contre les États-Unis (0 – 0), aucune autre équipe de cette Coupe du monde n’a été aussi performant que l’Angleterre en phase de groupes. L’énorme potentiel de l’Angleterre, qui couvait sous la surface depuis un certain temps, émerge tournois après tournois et tout le monde s’attend à l’éclosion définitive au Qatar. La richesse de l’Angleterre se traduit entre autres par le statut de remplaçants de joueurs comme Jack Grealish, Trent Alexander-Arnold, Raheem Sterling et Mason Mount lors du dernier match de groupes contre le Pays de Galles. Et puis il y a le retour du fils prodigue Marcus Rashford ! Il a déjà inscrit trois buts dans cette Coupe du monde et il est le premier joueur de Manchester United depuis Bobby Charlton en 1966 à réussir cet exploit. Et dire que Harry Kane n’a pas encore trouvé le chemin des buts. L’attaquant des Spurs espérait au moins égaler le record de Wayne Rooney (53 buts) au Qatar, mais il reste bloqué à 51 buts pour le moment. Si Kane commence aussi à marquer, les autres équipes ont de quoi se faire des soucis.

Dans le noyau du Sénégal, pas moins de 10 des 26 joueurs gagnent leur vie en Angleterre. On pense notamment à Édouard Mendy (Chelsea), Kalidou Koulibaly (Chelsea), Idrissa Gueye (Everton), Cheikhou Kouyaté (Nottingham Forrest) ou Pape Matar Sarr (Tottenham). Le match contre les Anglais fera pour ainsi dire office d’agréables retrouvailles avec certains coéquipiers ou connaissances de la Premier League.

Le programme complet

5 décembre à 16 h

Japon – Croatie (Al Wakrah)

5 décembre à 20 h

Brésil – Corée du Sud (Doha)

6 décembre à 16 h

Maroc – Espagne (Al Rayyan)

6 décembre à 20 h

Portugal – Suisse (Lusail)

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.