Qui peut empêcher la finale de rêve entre l’Argentine et la France ?

Julian Alvarez soulève son coéquipier Lionel Messi.
L’Argentine compte sur ses buteurs Lionel Messi et Julian Alvarez pour en venir à bout de la Croatie en demi-finale.

Drame et héroïsme ont dominé la Coupe du monde au Qatar le week-end dernier. Harry Kane a éliminé l’Angleterre du tournoi à lui tout seul. Le Brésil s’est fait recaler après une série de tirs au but, malgré un but venu d’ailleurs de Neymar. Contre l’Argentine, les Pays-Bas n’ont pas pu confirmer leur statut de candidat au titre mondial. Et Cristiano Ronaldo a dû retenir ses larmes contre le Maroc dans ce qui était sa dernière apparition en Coupe du monde de sa carrière. Après l’élimination des Pays-Bas, du Portugal, de l’Angleterre et du Brésil, qui a fait chavirer les foules, il reste quatre prétendants à la victoire finale du tournoi.

Au début de l’évènement, de nombreux supporters auraient parié sur un choc en demi-finale entre l’Argentine et le Brésil, un remake de la finale de la Copa América de l’année dernière. Mais au lieu d’un Superclásico sud-américain, c’est la Croatie qui a l’honneur d’affronter Lionel Messi ce soir.

Dans l’autre demi-finale, la France tentera de pulvériser la solide défense du Maroc. Mais le Maroc, le moins bien classé des quatre demi-finalistes au classement FIFA, n’a sans doute pas dit son dernier mot.  Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur la Coupe du Monde 2022 et profitez de tous les autres paris sur le football ! 

Argentine – Croatie (mardi, 20 h)

Il y a quelques jours encore, le monder entier était disposé à accorder à l’Argentine un troisième titre de champion du monde. Cela était dû en grande partie à Messi et aux dizaines de milliers de supporters argentins qui, à chaque match, ont créé une ambiance d’enfer dans les stades qataris. Mais la cote de popularité de l’Argentine a sévèrement chuté après quelques actions regrettables de Messi, Leandro Paredes et du gardien Emiliano Martinez envers des joueurs néerlandais. Les Argentins, sauront-ils garder leur sang-froid ce soir ?

De toute façon, ce ne sera pas un spectacle fracassant entre l’Argentine et la Croatie. Les Croates sont passés maîtres dans l’art d’endormir leurs adversaires et eux-mêmes. Une statistique en dit long : la Croatie n’a pas ouvert le score une seule fois dans ce tournoi. La Croatie se retrouve ainsi en compagnie du Qatar, du Pays de Galles, de l’Arabie Saoudite, du Danemark, de la Serbie et de la Corée du Sud. Seule la Corée du Sud n’a pas terminé à la quatrième place de son groupe… Autant dire que la Croatie n’a pas d’une équipe qui veut faire le break dès le coup d’envoi. Sur les cinq matchs disputés, la Croatie n’a pu en gagner qu’un seul dans le temps réglementaire. Cela prouve que l’équipe a une condition physique supérieure à la moyenne et qu’elle dispose de beaucoup de sang-froid. Après tout, il faut avoir des nerfs d’acier pour ne pas paniquer à l’approche de la fin du temps de jeu normal. La Croatie a maintenant remporté quatre séries de tirs au but d’affilée. Elle est, avec l’Allemagne, le pays qui a le plus de victoires dans cette catégorie sans en perdre une.

Dominik Livakovic a effectué quatre parades dans les deux séries de tirs au but au Qatar, ce qui l’a propulsé en tête du classement aux côtés de son compatriote Danijel Subasic, Harald Schumacher et Sergio Goygochea. Livakovic n’a besoin que d’un seul arrêt supplémentaire pour devenir le recordman dans l’histoire de la Coupe du monde. Les Argentins savent ce qu’il leur reste à faire : éviter de se laisser entraîner vers les tirs au but. Mais l’Argentine n’en est pas à son coup d’essai, car l’Albiceleste a triomphé dans cinq de ses six séances de tirs au but.

France – Maroc (mercredi, 20 h)

Le conte de fées du Maroc se poursuit. Après la 1re place dans son groupe, et des succès contre l’Espagne et le Portugal, les Marocains vont affronter la France, championne du monde. La métamorphose qu’a connue le Maroc depuis que le sélectionneur Walid Regrarui a succédé à Vahid Halilhodžić en septembre a été phénoménale. En huit matches, dont trois matchs amicaux, pas un seul joueur de l’équipe adverse n’a pu marquer un but. Dans le groupe F, le Canada a bien fait flancher le marquoir contre le Maroc, mais il s’agissait d’un but contre son camp de Nayef Aguerd. Cette fois, le Maroc, seule équipe invaincue du tournoi avec la Croatie, devra museler Kylian Mbappé. Et pourquoi ça ne sera pas possible ?

Mais les Marocains feraient une grave erreur en se concentrant uniquement sur Mbappé, l’homme du tournoi jusqu’à présent. Le joueur qui est au moins aussi important que Mbappé dans le schéma tactique de Didier Deschamps est Olivier Giroud. En France, Giroud a été décrié pendant des années, mais en l’espace de quelques semaines, ses quatre buts ont fait oublier au public l’absence de Karim Benzema. S’il marque mercredi, il aura tout juste 36 ans et 75 jours, et il passera de la neuvième à la huitième place dans le classement des plus vieux buteurs dans un mondial. Une statistique de Giroud sort du lot : il a marqué autant de buts au Qatar que lors de ses 23 précédents matchs à l’EURO ou dans une Coupe du monde. À 36 ans, l’attaquant du Milan AC semble donc être dans la forme de sa vie. Cela suffira-t-il à mener la France en finale d’un mondial pour la deuxième fois consécutive ? Rendez-vous mercredi à partir de 20 h.

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.