Un deuxième titre consécutif dans le World Matchplay pour Dimitri Van den Bergh ?

Pour remporter le World Matchplay pour la deuxième année consécutive, Dimitri Van den Bergh devra sans doute se débarrasser du champion du monde Gerwyn Price.
Les prochains jours, Dimitri Van den Bergh défendra son titre dans le World Matchplay à Blackpool.

Après une année d’absence, le Betfred World Matchplay fera son retour dans l’emblématique Empress Ballroomde Blackpool. Depuis la Seconde Guerre mondiale, tous les premiers ministres britanniques se sont rendus dans ce lieu prestigieux situé au cœur de Blackpool pour prononcer un discours devant un public trié sur le volet. Les trois partis politiques traditionnels britannique, le Parti travailliste, le Parti conservateur et les libéraux-démocrates, y tiennent également leurs réunions annuelles. Mais l’Empress Ballroom est également appelée à devenir le lieu où notre compatriote Dimitri Van den Bergh pourra prolonger son titre dans le Betfred World Matchplay.

Gerwyn Price, champion du monde et numéro un de l’Ordre du mérite du PDC, a été éliminé au premier tour par Danny Noppert l’année dernière, mais cette année, il est le joueur à battre à Blackpool. Van den Bergh peut-il soulever le Trophée Phil Taylor pour la deuxième année consécutive ? Ou le trophée reviendra-t-il à un joueur britannique pour la 24e fois en 28 éditions ? Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur le Betfred World Matchplay et profitez également de tous les autres paris sportifs sur le darts !

World Matchplay pour les nuls

Le Betfred World Matchplay est considéré comme un tournoi où les 32 meilleurs joueurs du monde s’affrontent pendant neuf jours dans l’un des plus beaux cadres sur le circuit de darts. Il y a un an, Dacing Dimi avait remporté le prestigieux tournoi dans la Marshall Arena de Milton Keynes en battant successivement Nathan Aspinall, Joe Cullen, Adrian Lewis, Glen Durrant et Gary Anderson. Van den Bergh a été le premier joueur depuis l’Américain Larry Butler à remporter le tournoi en tant que novice. Cette année Dirk van Duijvenbode, Damon Heta, Luke Humphries, Devon Petersen, Callan Rydz, Ryan Searle et Ross Smith débuteront dans le tournoi le plus important de la saison estivale et ils auront comme ambition de suivre les traces de notre compatriote de 27 ans.

Le plateau des participants est composé des 16 premiers de l’Ordre de mérite du PDC et des 16 premiers joueurs non qualifiés de l’Ordre de mérite du PDC ProTour. Au total, les 32 participants se partageront une cagnotte de 700 000 £, soit l’équivalent de 820 000 €. Le gagnant pourra même ajouter 175 000 € à son compte en banque.

Un champion du monde en danger ?

Dave Chisnall et Vincent van der Voort donneront le coup d’envoi samedi dans l’Empress Ballroom, qui, en raison des restrictions sanitaires, pourra remplir ses gradins qu’à partir de lundi. Plus tard dans la soirée, il y aura le match en Van den Bergh et le Sud-Africain Petersen, qui n’est pas tête de série. On attend beaucoup du combat singulier entre le champion du monde Price et Jermaine Wattimane, qui a remplacé Mensur Suljovic en dernière minute. Et pour finir, Jonny Clayton, le vainqueur de la Premier League Darts, devra se défaire de Van Duijvenbode.

En théorie, Price commence l’épreuve en tant que favori. Début janvier, le Gallois a remporté le PDC World Darts Championship, le championnat du monde officieux en darts, et il s’est hissé à la première place du classement mondial. Le monde des fléchettes avait poussé un soupir de soulagement, car après sept ans de domination de Michael van Gerwen, une passation de pouvoir était indispensable. Depuis la création du tournoi en 1994, Phil Taylor est le seul à avoir remporté le World Matchplay en tant que champion du monde. En fait, ces trois dernières années, les champions du monde en titre Darren Webster (2018) et Durrant (2019 et 2020) ont chaque fois été éliminés au deuxième tour. Price a donc toutes les raisons de se méfier de ses adversaires dans les prochains jours.

Un deuxième exploit pour Dancing Dimi ?

Après Rod Harrington, Taylor et Van Gerwen, Van den Bergh pourrait être seulement le quatrième joueur à remporter le World Matchplay deux ans de suite. Le premier tour, qui se joue au meilleur des 19 parties, sera en principe un jeu d’enfant pour Van den Bergh. Après, ça devrait se corser pour The Dream Maker : en huitième de finale, il doit se frotter à Chisnall, puis il rencontrera le vainqueur du match Price – Clayton. La route vers la finale s’annonce plus difficile pour Van den Bergh que la saison dernière, mais si tout se passe comme prévu, le natif d’Anvers peut réaliser un coup d’éclat.

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.