Qui succédera à Tampa Bay Lightning en tant que vainqueur de la Coupe Stanley ?

Les joueurs du Tampa Bay Lightning célèbrent un but contre les Columbus Blue Jackets.
Le Tampa Bay Lightning, tenant du titre, sera immédiatement mis à l’épreuve par les Toronto Maple Leafs au premier tour des playoffs de la NHL.

Moins de 48 heures après le dernier match de la saison régulière entre les Winnipeg Jets et les Seattle Kraken, la lanterne rouge de la Division Pacifique de la Conférence Ouest, les 16 meilleures équipes de la saison entameront les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les participants sont tous en lice pour la très convoitée Coupe Stanley, qui sera décernée au plus tard le 30 juin.      

Tampa Bay Lightning défend son titre de champion de la ligue nationale de hockey (LNH) pour la deuxième année consécutive et devra faire face à de nombreux challengers tels que Colorado Avalanche, les Calgary Flames, les Florida Panthers, les Carolina Hurricanes et les Toronto Maple Leafs. Mais il y a de fortes chances que le vainqueur de la Coupe Stanley de cette année vienne à nouveau de Floride.

Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur les playoffs de la LNH et profitez de tous les autres paris sportifs sur le hockey !

Ce que vous devez savoir sur les play-offs

Pour la première fois depuis la saison 2018-2019, les 16 participants aux playoffs ont achevé un championnat complet avec un nombre impressionnant de 82 matchs. Comme le premier tour, le deuxième tour, les finales de conférence et les finales de la Coupe Stanley se jouent au meilleur des sept manches, le finaliste de la Conférence Ouest et son homologue de la Conférence Est devront se farcir au moins 16 matchs supplémentaires. Le calendrier des éliminatoires suit le format 2-2-1-1. Cela signifie que l’équipe la mieux classée joue les deux premiers matchs et les matchs cinq et sept à domicile.

Les Montreal Canadiens, les New York Islanders et les Vegas Golden Knights, trois des quatre demi-finalistes de la saison dernière, n’ont pas pu obtenir leur billet pour les playoffs, tandis que les Pittsburgh Penguins ont réussi à se qualifier pour le tour final de la LNH pour la 16e fois consécutive. Ce qui constitue la plus longue série des quatre grandes ligues sportives américaines (NBA, LNH, NFL, MLB). Enfin, les Los Angeles Kings ont mis fin à deux années durant lesquelles aucune franchise californienne n’avait réussi à se qualifier pour les playoffs.

Une épreuve présidentielle

Le trophée des Présidents, le prix qui récompense l’équipe ayant engrangé le plus de points pendant la saison régulière, a été remporté pour la première fois par les Florida Panthers, qui ont récolté 122 points et ont fini avec un pourcentage de victoires de 0,744. Depuis la première attribution du trophée en 1986, seuls Tampa Bay Lightning lors de la saison 2018-2019 (0,756), les Chicago Blackhawks lors de la saison 2012-2013 (0,750) et les Pittsburgh Penguins lors de la même saison (0,750) ont obtenu un pourcentage de victoires plus élevé.

Mais remporter le trophée des Présidents n’est certainement ne garantit pas de gagner la Coupe Stanley. Le trophée des Présidents a été attribué 35 reprises et seulement huit fois, cette équipe a été championne d’Amérique du Nord. En plus de ça, les Panthers n’ont pas gagné de série de playoffs depuis l’édition 1996, année où ils ont perdu la finale de la Coupe Stanley contre Colorado Avalanche. Mais tout porte à croire que les Florida Panthers peuvent aller loin cette année. Ils ont marqué le plus de buts (337), ils ont remporté sept de leurs dix derniers matchs – seules les Carolina Hurricanes et le Minnesota Wild ont fait mieux – et dans leur propre FLA Live Arena, ils ont établi le meilleur bilan à domicile de la LNH avec 34 victoires et sept défaites. Avec Jonathan Huberdeau, les Florida Panthers comptent également dans leurs rangs l’un des meilleurs ailiers de la ligue, qui a terminé deuxième au classement des points. Le Canadien a délivré 85 passes décisives, le plus grand nombre de la ligue, et marqué 30 buts. À voir s’il peut éviter aux Florida Panthers une énième mésaventure dans les séries éliminatoires.

Trois sur trois pour Tampa Bay ?

En matière de popularité, Tampa Bay Lightning n’arrive pas aux chevilles des Toronto Maple Leafs, des Montréal Canadiens, des Detroit Red Wings, des New York Rangers, des Chicago Blackhawks et bien d’autres encore. Mais l’équipe basée en Floride est l’une des meilleures équipes de ces dernières années. Elle a remporté la Coupe Stanley en 2020 et 2021, elle a perdu la finale de la Coupe Stanley en 2015 et elle a perdu les finales de la Conférence Est contre les Washington Capitals en 2018.

Bien que Tampa Bay Lightning n’ait terminé que troisième de la division Atlantique derrière les Florida Panthers et les Toronto Maple Leafs, il est favori pour s’approprier la Coupe Stanley pour la troisième fois consécutive. La dernière équipe à y être parvenu était les New York Islanders, qui avaient remporté la Coupe Stanley quatre fois de suite de 1980 à 1983.

Le premier tour sera le premier grand test pour Tampa Bay Lightning. Ils affrontent les Toronto Maple Leafs, qu’ils ont battus deux fois et contre qui ils ont perdu deux fois en saison régulière. Les dernières confrontations en avril ont donné lieu à une victoire (8 – 2) et une défaite (6 – 2) pour Tampa Bay Lightning.

Treize joueurs du noyau actuel étaient déjà présents en 2020 et 2021 et l’entraîneur Jon Cooper compte à nouveau sur Andrei Vasilevskiy, incontestablement le MVP de Tampa, Steven Stamkos, Nikita Kucherov, Brayden Point, Anthony Cirelli et Victor Hedman pour atteindre une troisième finale de Coupe Stanley de suite.

Fin de la disette pour le Canada ?

La délégation canadienne dans les séries éliminatoires compte trois équipes : les Edmonton Oilers, les Calgary Flames et Toronto Maple Leafs. Toutes ces écuries ont mis sur pied une mission secrète. En effet, ils doivent donner aux Canadiens, qui sont accros au hockey, leur première Coupe Stanley depuis 1993. Cette année-là, les Montreal Canadiens avaient humilié les Los Angeles Kings 4 – 1 dans une série au meilleur des sept manches. Par la suite, les Vancouver Canucks (1994 et 2011), les Calgary Flames (2004), les Edmonton Oilers (2006), les Ottawa Senators (2007) et les Montreal Canadiens (2021) ont butés tour à tour sur des équipes américaines.

L’an dernier, les Montreal Canadiens avaient manqué l’occasion de mettre fin à 29 ans de disette en Coupe Stanley pour le Canada. Malgré l’avantage du terrain, ils n’avaient pas eu leur mot à dire contre Tampa Bay Lightning. Avec ses 24 titres, les Montreal Canadiens détiennent le record de victoires en ce qui concerne la Coupe Stanley – les Detroit Red Wings (24), les Toronto Maple Leafs (21) et les Boston Bruins (20) suivent à plus de dix unités – mais cette année, tous les espoirs reposent sur les Calgary Flames. La franchise de Calgary et les Edmonton Oilers peuvent se rencontrer au deuxième tour des playoffs s’ils éliminent respectivement les Dallas Stars et les Los Angeles Kings. Et cela signifierait qu’à l’ouest, le Canada serait assuré d’avoir un représentant en finale de conférence.

Le programme dans la Conférence Est

Carolina Hurricanes – Boston Bruins

Toronto Maple Leafs – Tampa Bay Lightning

Florida Panthers – Washington Capitals

New York Rangers – Pittsburgh Penguins

Le programme complet dans la Conférence Ouest

Minnesota Wild – St Louis Blues

Edmonton Oilers – Los Angeles Kings

Colorado Avalanche – Nashville Predators

Calgary Flames – Dallas Stars

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.