Le Sporting CP défend son titre dans le final four de l’UEFA Futsal Champions League

Les joueurs du Sporting CP célèbrent leur victoire lors de la finale de la Ligue des champions 2021.
Le Sporting CP défend son titre de champion d’Europe dans le final four de l’UEFA Futsal Champions League à Riga.

Dans deux jours, nous saurons quel club remportera la 21e édition de l’UEFA Futsal Champions League. Ce qui a commencé en août comme un trekking incluant 55 équipes originaires de 51 pays, s’achèvera ce week-end par un final four entre l’ACCS Asnières Villeneuve 92 (France), le Sporting CP (Portugal), Benfica (Portugal) et Barcelone (Espagne).

Le coup d’envoi du final four sera donné par le match ACCS Asnières Villeneuve 92 – Sporting CP (17 h), suivi du choc Benfica – Barcelone (20 h). Dimanche, nous aurons droit à la finale et le match pour la troisième place. Le Sporting CP, tenant du titre, est le grand favori pour remporter le trophée européen tant convoité pour la deuxième fois consécutive. À moins que Barcelone, finaliste malheureux en 2021, mette des bâtons dans les roues des Portugais ? Une chose est sûre : dans les prochains jours, il y aura du spectacle à l’Arena Riga.

Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur le final four de l’UEFA Futsal Champions League et profitez de tous les autres paris sportifs sur le futsal !

La route vers le dernier carré

À l’exception du Luxembourg, de l’Irlande, de l’Islande, du Liechtenstein et des Îles Féroé, tous les pays membres de l’UEFA ont détaché au moins un participant à l’UEFA Futsal Champions League. Lors du tour préliminaire qui a débuté en août, Luxol St Andrews a particulièrement brillé en remportant ses trois matchs avec une différence de buts de 18 – 0. Le Dinamo Plus, Haladás, KMF Fon et Liqeni se sont également qualifiés pour le prochain tour avec un bilan parfait. L’équipe suisse Futsal Minerva a marqué le plus de buts dans le tour préliminaire, mais elle a dû laisser la première place dans le groupe B au Dinamo Plus.

Lors du tour principal, le gratin du foot européen a fait son apparition sur la scène. Notre représentant belge Halle-Gooik a perdu de justesse contre Benfica (2 – 1) et Sinara Yekaterinburg (1 – 0), mais une large victoire contre Lučenec (7 – 1) a suffi pour s’extirper du groupe de la mort. Dans le tour élite à 16 équipes, Halle-Gooik, qui a fait trembler les filets à 11 reprises, a été l’équipe la plus prolifique après Barcelone (19 buts), l’ACCS Asnières Villeneuve 92 (15 buts), Benfica (15 buts) et le Sporting CP (12 buts), mais elle n’a pas fait le poids face à la machine catalane. Outre le Sporting CP, tenant du titre, Barcelone (1e tête de série), Benfica (3e tête de série) et l’ACCS Asnières Villeneuve 92 (14e tête de série) ont également obtenu leur ticket pour la phase finale. Les grands perdants du tour élite étaient sans aucun doute les Kazakhs du Kairat, la 2e tête de série du tournoi, qui se sont fait surprendre par Tyumen et l’ACCS Asnières Villeneuve 92.

Un conte de fées à la française

Tyumen avait terminé premier du groupe A dans le tour élite, mais l’équipe a été bannie du tournoi par l’UEFA en raison de la guerre en Ukraine. Et c’est donc l’ACCS Asnières Villeneuve 92 qui a hérité du ticket pour le dernier carré. Il faut dire que l’épopée du club parisien se lit comme un conte de fées. L’ACCS Asnières Villeneuve 92 avait joué son premier match européen la saison dernière et avait échoué en huitième de finale de la Champions League contre Barcelone (2 – 1). Et bien que les Parisiens aient décroché le titre de champion de France avec la meilleure attaque (153 buts) et la meilleure défense (38 buts) du championnat, ils ont été relégués en deuxième division à l’intersaison en raison de problèmes financiers. Entre-temps, l’ACCS s’est assuré du titre en Division 2 avec 16 victoires en 16 matchs et c’est le premier club français à avoir atteint le dernier carré de la Champions League. Bilal Bakkali, Abdessamad Mohammed et Souheil Mouhoudine, qui ont chacun marqué quatre fois dans le tournoi, pourront-ils poursuivre la success story de l’ACCS Asnières Villeneuve 92 à Riga ?

Un choc portugais ?

Pour le Sporting CP, la rencontre avec l’ACCS Asnières Villeneuve 92 est une répétition du match de poule qu’il avait disputé dans le tour élite en octobre. Les Portugais n’avaient pas eu la tâche facile face à l’équipe de deuxième division française, ne parvenant à transformer un déficit de 3 – 2 en une victoire 4 – 3 que dans les dix dernières minutes du match. Mais en principe, le Sporting CP sera à nouveau trop fort pour l’ACCS Asnières Villeneuve 92.

La dernière défaite du Sporting CP en Champions League remonte déjà au 24 novembre 2019 contre Tyumen dans le tour élite. Depuis, les Portugais ont enchaîné une série de 11 matchs sans défaite. Et avec Diego Cavinato, un attaquant d’origine brésilienne qui joue pour l’Italie, le Sporting CP dispose d’un buteur maison qui est toujours au rendez-vous dans les moments importants. Cavinato a marqué neuf buts pour l’instant et il lui reste deux matchs pour dépasser Mirko Marinkovic (11 buts) et Zoltán Dróth (10 buts).

Le Portugal rêve déjà d’une finale 100 % portugaise entre Benfica et le Sporting CP. Après la finale entre Barcelone et ElPozo Murcia en 2019, ce serait seulement la deuxième fois dans l’histoire de l’UEFA Futsal Champions League que deux clubs du même pays se disputent l’or.

La vengeance catalane

Benfica, qui compte quatre points de retard sur son rival du Sporting CP en championnat, devra battre Barcelone pour pouvoir prétendre à un trophée d’envergure cette saison. Mais le Barça est aussi en quête de gloire. Les Catalans ont remporté la Supercopa et la Copa de España plus tôt dans la saison et, à cinq journées de la fin de la Liga Nacional, ils ont également tout en main pour devenir champion d’Espagne pour la deuxième année consécutive.

Après une lourde défaite 0-3 contre Saragosse le week-end dernier, l’entraîneur Jesús Velasco se réjouit du retour de ses stars Matheus Rodrigues, Pito et Ferrão, qui ont chacun marqué six fois en Champions League jusqu’à présent. Ferrão en particulier pourrait donner un sérieux coup de pouce à Barcelone. Avec ses cinq réalisations, le Brésilien était le meilleur buteur la saison dernière dans le tour final de la Champions League, et il voudra évidemment prendre sa revanche sur la finale perdue de la saison dernière dans laquelle il avait marqué. Le Brésilien est actuellement le deuxième meilleur buteur du championnat d’Espagne avec 18 buts et s’il peut propulser les Blaugranas sur le toit de l’Europe, il pourrait une fois encore être proclamé meilleur joueur de futsal du monde après avoir reçu cette même récompense en 2019, 2020 et 2021.

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.