Le compte à rebours de l’EURO 2020 est lancé : qui va émerger du groupe C ?

Contre l'Ukraine, les Néerlandais joueront leur premier match dans un grand tournoi depuis la petite finale en Coupe du monde 2014 au Brésil.
Memphis Depay est sans aucun doute l’homme qui doit mener les Pays-Bas à la première place du groupe C.

Plus que quatre jours et l’EURO 2020 ouvrira enfin ses portes. Récemment, Villarreal et Manchester City ont mis la main sur l’Europa League et la Champions League et dans quelques jours une poignée de chanceux auront l’occasion de se distinguer avec leur équipe nationale. Il faut dire que la ferveur est presque palpable dans les onze villes hôtes réparties à travers l’Europe. De Bakou à Glasgow et de Saint-Pétersbourg à Séville, les gens sont impatients de voir la crème de la crème du football européen en action.

La Turquie et l’Italie donneront le coup d’envoi du tournoi le 11 juin au stade olympique de Rome et, exactement un mois plus tard, la finale se déroulera dans le mythique stade de Wembley à Londres. À l’approche de l’EURO, notre analyste maison Vince Montesano examinera de plus près chaque groupe. Aujourd’hui, on se penche sur le groupe C où les Pays-Bas, l’Ukraine, l’Autriche et la Macédoine du Nord se mettront en quête d’un ticket pour le prochain tour. Rendez-vous sur Bingoal pour parier sur l’EURO 2020 et profitez de tous les autres paris sportifs sur le football !

Que pouvons-nous attendre du groupe C ?

Il y a sept ans, les Pays-Bas avaient brillé lors de la Coupe du monde 2014 en infligeant un deuxième traumatisme au Brésil, pays hôte, en l’espace de quelques jours. La victoire convaincante 3 – 0 a été le dernier show des Pays-Bas dans un événement international. La dernière fois que les Néerlandais ont été absents aussi longtemps, c’était au milieu des années 80. Et devinez ce qui s’est passé lors de leur retour en 1988… Eh bien, les Pays-Bas avaient remporté l’EURO en Allemagne de l’Ouest grâce à un but inégalé de Marco Van Basten. Mais cette fois, même Stanley Kubrick, Woody Allen et Steven Spielberg ne pourraient pas imaginer un scénario dans lequel les Pays-Bas sortent vainqueurs d’un tournoi étoilé. Les Pays-Bas sont favoris pour remporter leur groupe, mais ensuite, le sort de Frank de Boer et de ses hommes dépendra de l’équipe qu’ils affronteront lors de la phase à élimination directe. 

La bataille pour la deuxième place promet d’être passionnante. L’Autriche et l’Ukraine, qui ont pris possession des rangées 23 et 24 dans le classement FIFA, s’affronteront lors de la dernière journée dans un match qui sera décisif pour la deuxième place qualificative pour les huitièmes de finale. L’Autriche est à la recherche de sa première victoire en tournoi depuis la Coupe du monde 1990, lorsque Andreas Herzog, Toni Polster et leurs coéquipiers avaient battu les États-Unis 2 – 1. « Les Pays-Bas sont les favoris et derrière, il y aura une belle bataille pour la deuxième place entre l’Autriche et l’Ukraine », déclare Montesano. « Ces équipes sont équivalentes en ce qui concerne la qualité des joueurs. Et puis il y a la Macédoine du Nord, débutante, qui est de toute façon l’équipe la plus faible du groupe. Mais le guerrier Goran Pandev fera tout pour marquer son premier but dans le tour final d’une compétition européenne entre sélections nationales. »

Quel est le match à ne pas rater ?

Pays-Bas – Ukraine dépassera largement les sphères du football. Ne vous attendez pas à une répétition du match de Coupe du monde en 1998 entre l’Iran et les États-Unis qui était placé sous le signe de la géopolitique mondiale, mais avant le coup d’envoi, les esprits vont sans doute s’échauffer. Nos voisins n’ont pas oublié que le 17 juillet 2014, cinq jours après que leur l’équipe de foot ait remporté la médaille de bronze à la Coupe du monde au Brésil, un avion de ligne transportant entre autres 193 ressortissants Néerlandais, a été abattu en survolant l’espace aérien de l’Ukraine orientale ravagé par la guerre civile. Sept ans plus tard, les circonstances exactes de la catastrophe aérienne du vol MH17 ne sont toujours pas élucidées. 

Le match contre l’Ukraine est le premier des trois matches à domicile pour les Pays-Bas dans la Johan Cruyff Arena. Après cela, l’Ukraine jouera deux fois à Bucarest et, compte tenu des résultats récents, l’équipe a besoin d’une victoire pour reprendre confiance. Car depuis la fin de la campagne de qualification pour l’EURO en novembre 2019, l’équipe du sélectionneur national Andriy Shevchenko n’a gagné que trois de ses treize matchs. Les Ukrainiens se sont ridiculisés face au Bahreïn (1 – 1) et le Kazakhstan (1 – 1) et ils se sont lourdement inclinés contre la Suisse (3 – 0), la France (7 – 1) et l’Espagne (4 – 0).

Quel est le joueur à surveiller ?

Memphis Depay a marqué 22 fois en 47 matchs la saison dernière et il est clairement dans la forme de sa vie. C’est lors de la campagne 2014 – 2015 au PSV que le Néerlandais avait réussi à marquer plus de buts que la saison qui vient de s’écouler. On s’attend donc à ce que le futur attaquant de Barcelone, qui est le joueur le plus capé dans le noyau actuel après Georginio Wijnaldum et Daley Blind, marque des buts à la pelle. Mais au cas  les milieux de terrain manqueraient d’idées, Depay devra prendre en main toute la gestion complète du compartiment offensif.

Depay fait partie des Oranjes depuis 2013, mais c’est seulement maintenant qu’il sera titulaire lors d’un tournoi international. Au Brésil en 2014, il avait été titularisé qu’une fois et il était monté trois fois au jeu. À 27 ans, Depay est enfin prêt à briller avec les Pays-Bas.

Qui va gagner le groupe ?

Pays-Bas : 1.43

Ukraine 6.20

Autriche : 7.20

Macédoine du Nord : 24.00

Qui est candidat pour être meilleur buteur ? (*)

Memphis Depay (Pays-Bas) : 18.00

Michael Gregoritsch (Autriche) : 90.00

Luuk de Jong (Pays-Bas) : 90.00

Quincy Promes (Pays-Bas) : 90.00

Marcel Sabitzer (Autriche) : 90.00

Louis Schaub (Autriche) : 90.00

Georginio Wijnaldum (Pays-Bas) : 90.00

Roman Yaremchuk (Ukraine) : 90.00 

Le programme

13 juin à 18 h

Autriche – Macédoine du Nord (Bucarest)

13 juin à 21 h

Pays-Bas – Ukraine (Amsterdam)

17 juin à 15 h

Ukraine – Macédoine du Nord (Bucarest)

17 juin à 21 h

Pays-Bas – Autriche (Amsterdam)

21 juin à 18 h

Macédoine du Nord – Pays-Bas (Amsterdam)

21 juin à 18 h

Ukraine – Autriche (Bucarest)

(*) Les cotes annoncées sont susceptibles d’être modifiées à tout moment.

Total
0
Shares

COTES BOOSTEES CHEZ BINGOAL 

Gagner davantage grâce à ces actions

TOURNOIS DE CASINO QUOTIDIENS 

Pour les petits et les grands joueurs de notre casino en ligne.